Diaporama

Eglise Notre Dame

eglise

EGLISE NOTRE DAME

 des 12ème et 13ème siècles, de style gothique, remaniée aux 16ème et 19ème siècles

 dédiée à la Vierge Marie, et fêtée le 15 Août, jour de l’Assomption

 Chœur constitué de 4 piliers principaux

 Abside semi-circulaire

 1735 : adjonction d’une aile supplémentaire, l’Abbé Sainson L.Lambert alors curé

 1857 : agrandissement

 1888 : repavage

A ces époques, le cimetière est accolé à l’édifice.

Quant au Presbytère, il était situé entre l’Eglise et la Grand-Maison, sur l’emplacement actuel de la maison Gillet ; il a été démoli partiellement par décision municipale, le Maire étant Georges Templier. Une aile subsiste encore aujourd’hui entre cette maison et la Grand’Maison, qui elle-même a servi de maison du Curé.

Lors des travaux d’adduction d’eau potable, de nombreux ossements ont été retirés.

A l’origine, elle appartenait à l’Abbaye de Pontlevoy et était rattachée au Dioçèse de Chartres.

Cette Eglise est toujours un lieu de Culte pour les Catholiques du secteur paroissial de Montrichard-Pontlevoy.

La messe est célébrée au moins une fois par mois, et lors de certaines Fêtes.
Quelques mariages et baptèmes y sont également célébrés.

A l’entrée, à droite, sur une pierre tombale est gravé le testament de l’Abbé Charbonnier, curé de Thenai, ( Thenay ) en 1712.

Travaux :

 1933 : installation de 2 cloches manuelles, automatisées depuis…
Baptème et Bénédiction le 15 Août par l’Evêque de Blois, Mgr Audolent.

 1953 : installation du nouveau Maître-Autel entièrement en pierre, dont une partie a
été trouvée sous l’ancien autel en bois et le grand tableau.
Bénédiction par Mgr Robin Evêque de Blois.

 1995 : fin de la restauration intérieure de l’Eglise
Inauguration et bénédiction le 10 septembre par Mgr Cuminal , Evêque de Blois.

Faits marquants :

 Mr l’Abbé Eugène, dit Joseph, Boissonnet, originaire de Saint Georges sur Cher, a été Curé de la Paroisse de Thenay pendant 49 ans …de 1902 à 1951 !

 le dernier Curé, l’Abbé André Hannequin le fût à Thenay de 1952 à 1957.
A la suite de quoi, c’est le Curé du secteur de Pontlevoy qui a assuré le service.

 Fête de l’Eglise : le 15 août, jour de l’Assomption

 23 juillet 1666 : une ordonnance de police émanait du Bailly de Theillay pour interdire aux cabaretiers du bourg de donner à boire et à manger aux habitants les dimanches et jours de Fête, pendant les Offices.

 en 1825 lors de la Fête du roi Charles X, le Conseil municipal a complété la cérémonie religieuse par la distribution de 60 kilos de pain aux plus pauvres et indigents.

 1894 : 23 juillet : gros dégats à cause de l’orage et de la grèle.

 1817 : sacristie et Chapelle de la Vierge abîmées.

Objets d’Art :

 Vitraux, présentant un panorama des dévotions du 19ème, illuminés toutes les nuits.
Fabrication ??? Chartres peut-être …

 Tableau du 17/18ème siècle, situé au dessus de l’ancien Autel, présentant Jésus au milieu des Docteurs de la Loi.

 Retable, sous la forme d’un triptyque, Flamand du 15ème siècle représentant l’Adoration des Rois-Mages à la Crèche, merveille de l’Ecole anversoise…et restauré fin 2012.

 Chapelle de Notre Dame du Rosaire à gauche

 Chapelle de Sainte Barbe à droite
Cette chapelle était autrefois réservée au seigneur Lechat, propriétaire de la Grand-Maison. Elle était isolée de l’Eglise et possédait sa propre porte d’accès.

Sous cet autel serait enterré son propriétaire …

 la Chaire, lieu privilégié de Prêtre pendant son sermont, au milieu de ses Fidèles.

 le Confessionnal, pratiquement plus utilisé de nos jours.

 7 statues de la Vierge, dont une a été prêtée à l’Eglise St Pierre de Pontlevoy

 autrefois, au Moyen-âge et sous l’ancien régime, c’est le Conseil de Fabrique ou Fabrique, groupe de Clercs et/ou de Laïcs, qui administrait les Biens d’une Eglise.
Dans cette Eglise, les Fabriciers se tenaient sur la partie gauche de la nef centrale pendant les Offices.
Depuis 1905, date de la séparation des Eglises et de l’Etat français, cette Eglise est la propriété de la Commune de Thenay. Le Diocèse de Blois est l’affectataire, et le secteur paroissial de Montrichard-Pontlevoy, en quelque sorte, le locataire exclusif.

Clocher :

 la grosse cloche de 1785, Marie-Anne, a été détruite pendant la révolution. Elle a été remplacée en 1832. Elle a eu pour Marraine Catherine de Saint Pierre, Châtelaine du Roger et pour Parrain l’Abbé Keating, alors Curé de Thenay.

Son poids est de 340 kgs et sa note musicale est le Sol dièse.

 les deux autres cloches ont été installées en 1933 : Marie-Hélène avec pour Marraine Hélène Auger, et Marie-Fernande avec pour Marraine Marthe-Gisèle Bled.

Leurs notes musicales sont le Do et le Ré.

Les 3 cloches ont été électrifiées en 2003.

Le Coq :

 L’ancien coq a été détruit par un fort orage ou tiré par un chasseur indélicat rentré bredouille de la chasse …

 La décision d’installer un nouveau coq a été prise lors d’un repas républicain, le 14 juillet 1988.

 Initié et conçu par Yves Guignolet, retraité de l’Enseignement technique, dès cette année 1988, approuvé par le Conseil Municipal, il a été construit en tôle d’acier, avec dorure de 120 feuilles d’or pur et posé sur son sommet le 17 septembre 1998.

Il comporte 88 dièdres (angle formé par 2 pans obliques)

Le bec contient 4 grains :

 1 grain de maïs représentant l’agriculture

 1 grain de raisin représentant la viticulture

 1 grain de blé représentant le pain quotidien

 1 grain uniforme représentant la folie des Hommes

Retable de l’Epiphanie

sam-1999

RETABLE de l’EPIPHANIE

IDENTIFICATION :

Ce très bel objet de l’art religieux, couramment dénommé Triptyque, récemment restauré, a été réalisé à Anvers au début du XVIème siècle, entre 1515 et 1520.

Le matériau utilisé est le bois polychromé.

Il a été classé le 18 janvier 1897. Il est conservé dans l’Eglise Notre Dame entre le Maître-Autel et la Chapelle de Notre Dame du Rosaire.

Il appartient à la Commune de Thenay.

DESCRIPTION :

Le Retable est de forme rectangulaire, fermé par 2 volets.

Sur les volets fermés, sont représentés l’Annonciation : l’Ange à dextre et la Vierge Marie à senestre.

Ouvert, le Retable illustre sur le volet dextre la Nativité, au centre la scène sculptée de l’Adoration des Mages et sur le volet senestre la présentation au Temple.

Plusieurs inscriptions sont relevées :

 signes peints sur le phylactère à senestre sont un assemblage de traits sans cohérence

 les lettres peintes sur le phylactère à dextre correspondent à une inscription en vieux Flamand : on sis een kint ghebo qui signifie en français : car un Enfant nous est né.

Les Mages :

 le Mage noir : Balthazar

 le Mage agenouillé : Gaspard

 le Mage debout : Melchior

HISTORIQUE :

Pas de renseignement sur l’histoire de ce retable.

Si son lieu de fabrication est incontestablement Anvers, le commanditaire est inconnu.

Sa petite taille fait penser à une commande privée.

L’hypothèse d’une commande de l’Abbaye de Pontlevoy est avancée, mais la commande de l’Abbaye de Cornilly est évoquée.

La date et le moyen (legs, donation) de son arrivée dans l’Eglise de Thenay sont également inconnus.

Classé en 1897, c’est l’objet religieux le plus ancien classé au titre des monuments historiques du département de Loir et Cher.

Il a été volé en 1910 par Claude Xavier Simonin, disciple de Jules Bonnot et retrouvé dans l’Orléannais quelques mois plus tard…

Une mention de devis a été établie en 1959 et en 1962, mais aucune restauration antérieure n’est documentée.

Quelques photographies, une description de 1921 et les mentions de devis de restauration nous renseignent sur l’état et les modifications survenues depuis la fin du XIXème siècle.

La photographie la plus ancienne connue, est celle de Eugène Chauvigné pour une Exposition rétrospective de Tours en 1881.

Une autre photographie de Frédéric Mieusement membre de la commission des Monuments historiques dès 1872, montre un état similaire. Puis celle du Dr Frédéric Lesueur montre la description du Retable.

Les photos réalisées par Jean Gourbeix, entre 1952 et 1962, montrent le Retable dans un état très délabré.

A partir de 1978, le Retable apparaît restauré sur des clichés de l’inventaire.

Le chien est encore présent au premier plan.

Il a été prêté à l’Exposition de 1900 et à l’Exposition des Retables anversois du 26 mai au 03 octobre 1993, et exposé à la Cathédrale d’Anvers. Le Retable figure très empoussiéré, dans son état du moment. Le chien a été volé !

A partir de 1996, la municipalité de Thenay décide de le protéger et de l’installer dans une vitrine sécurisée.

Dans sa séance du 28 octobre 2010 le Conseil Municipal décide la restauration du Triptyque sur proposition de la Drac et des instances concernées, suite à leur visite en mars de cette même année.

La restauration est effectuée en septembre/octobre 2012 par 2 spécialistes de Tours.

Le financement de cette opération a été rendue possible grâce au concours :

 de la Drac : Direction Régionale des Affaires Culturelles

 du Conseil Général de Loir et Cher

 des Paroissiens du secteur de Montrichard-Pontlevoy

 de la Commune de Thenay

imgp3499

Légende :

 dextre : vers la droite

 senestre : vers la gauche

 phylactère : chacun des 2 petits étuis renfermant un morceau de parchemin

Le pigeonnier

sam-2929

LE PIGEONNIER

Lorsque vous arrivez dans le cœur du bourg, votre regard est attiré par une tour massive et tronquée.

C’est un colombier !

Il est dit à pied ou en pied, c’est-à-dire qu’il est doté de boulins ou nids partant depuis la base de l’édifice. Cette particularité indique l’importance du seigneur qui possédait un tel édifice.

La coutume de Blois veut que pour avoir droit de colombier ou fuie à pied, il faut être seigneur de fief, avoir censive et terres en domaine.

Ce colombier appartenait vraisemblablement aux seigneurs de Thenay.

La commune est propriétaire de cet édifice depuis quelques années … Bien que sa partie supérieure ait été tronquée, l’édifice est encore de taille imposante : Il mesure 7,30 m jusqu’à la corniche, son diamètre est de 6,40 m, l’épaisseur des murs est de 0,77 m.

L’intérieur a conservé sa disposition d’origine, bien qu’un plancher en bois ait été installé à 3 m du sol plus récemment. Les boulins sont disposés en damiers, 37 par rangée, sur toute la hauteur.

Le colombier comporterait 950 boulins. Les nids sont construits en L, tournés vers la droite ou vers la gauche. Cette disposition garantissait un maximum de confort et de tranquillité aux couples de pigeons surtout en période de couvée.

Pour accéder aux nids, les colombiers à pied étaient munis d’échelles tournantes.

Une partie de la charpente subsiste encore et l’entrée conserve le trou dans lequel le poteau central venait s’emboîter.

Depuis l’aménagement du centre-bourg et suite à l’ouverture du porche, favorisant l’accès direct à la place de l’Eglise et vers les commerces, le conseil municipal a souhaité poursuivre la restauration de ce pigeonnier et du porche attenant.

Celle-ci a débuté en décembre 2012.

Le financement est assuré par :

– le Conseil Général de Loir et Cher – les Souscripteurs – la Communauté de Communes du Controis – la Commune de Thenay

L’inauguration a eu lieu le 8 juin 2013 par une belle matinée printanière.

dsc03874

Notre député Denys ROBILIARD a coupé le ruban avec l’aide de Jean-Marie JANSSENS, vice-président du conseil général de Loir et Cher, de Jean-Luc BRAULT, président de la communauté de commune du Controis et représentant du conseil général en l’absence de Maurice LEROY, de Yves MENAGER, président de l’association des maires ruraux du Loir et Cher, de Daniel ROINSOLLE, maire de Thenay et de son conseil municipal, des maires ou adjoints des communes voisines et de Gilles CALLOUX président du tribunal de commerce.

sam-0222 img-0207 sam-2930

Quand Thenay rencontre Thenay (1ère rencontre)

“Quand” THENAY rencontre “THENAY”

Les deux seules communes de France à porter le même nom !

imgp3607

Mardi 01 février 2011, une délégation du conseil municipal de THENAY 41 conduite par le maire Daniel ROINSOLLE accompagné par la déléguée Danièle PRUDHOMME-HALLERY et un des adjoints Gérard AUGER a rendu visite à THENAY 36.

Elle a été accueillie par son maire Monique MATHE et ses quatre adjoints (Guy PLANTUREUX, Jean PIGET, Jean-Paul CHARRET, Josette GAUTRON) et la secrétaire de Mairie Nelly MERIOT.

Ces deux communes de la région Centre, de deux départements limitrophes, distantes d’une centaine de kilomètres l’une de l’autre, ont souhaité faire connaissance.

C’est une première même s’il y a eu une tentative de rapprochement entre les deux comités des fêtes vers 1995…

THENAY 36 est une commune de 887 habitants située au bord de la Creuse, dans le canton de SAINT-GAULTIER, l’arrondissement du BLANC et proche d’ARGENTON SUR CREUSE.

Très liée à SAINT-GAULTIER par son voisinage immédiat, elle ne possède pas de commerce de proximité, mais compte une auberge et un restaurant.

Commune vaste de 2800 hectares situés dans le Parc Régional de Brenne-Val de Creuse où siègent 26 autres communes.

Les compétences sont celles de la petite enfance, l’école, les choeurs de village et les pompiers.

Après avoir visité la mairie, l’école très bien équipée, le centre bourg, l’église puis les alentours du village, les élus se sont retrouvés autour d’une table de terroir conviviale à l’auberge locale.

Les deux équipes municipales ont pris beaucoup de plaisir à se rencontrer et à échanger.

imgp3632
imgp3622
imgp3612

Gîtes et chambres d’hôtes de Thenay

Gîtes

- AUGER Benoît

12 route de Monthou

Tél réservation : 02.54.32.27.33 ou 06.08.32.71.17

- FERME DE ST LHOMER

BERTHELOT Anne

Ferme de St Lhomer à PHAGES

Tél réservation : 02.54.32.86.44 ou 06.19.56.09.78

Courriel : anneb.thenay@wanadoo.fr

Site : http://www.fermedesaintlomer.com/

De 6 à 8 personnes (possibilité pour 10)

Superficie : 160 M2

Chambres d’hôtes

- LA SERRERIE

FARGES Sylvaine

12, chemin de la Fagoterie ; la Serrerie

Tél réservation : 02.54.71.83.37

Courriel : laserrerie@gmail.com

Site : http://www.laserrerie.com/

- LES 4 SAISONS DE TRAINEFEUILLES

THIRIAT Isabelle

31, route des Gandes

Tél réservation : 02.54.32.44.43 ou 06.71.40.30.65

Courriel : isabelle@trainefeuilles.fr

Site : http://chambres-gite-valdeloire.com…

- L’HERON DANS L’EAU

DELATTRE Monique

35, route de la Fosse Hiver

Tél réservation : 02.54.32.01.55

Location réservée à des stages et conférences

Courriel : moniquedelattre@orange.fr

Site : http://www.lherondansleau.fr/_/Bienvenue.html

Quand Thenay rencontre Thenay (2ème rencontre)

C’est sous un soleil resplendissant digne de l’été indien que THENAY 41 a reçu THENAY 36 le samedi 20 septembre 2013, après la première rencontre en terre de Brenne et au bord de la Creuse le 1er février 2011.

La délégation de THENAY 36 était conduite par Mme Monique MATHE (maire) accompagnée de trois de ses adjoints :

 M.Guy PLANTUREUX 1er adjoint

 M. Jean-Paul CHARRET 3ème adjoint

 Mme Josette GAUTRON 4ème adjoint

Les élus des deux municipalités ont sillonné la commune et visité le centre-bourg avant et après le partage du déjeuner très convivial dans le salon de la mairie.

A l’issue de cette journée, les deux maires Monique MATHE et Daniel ROINSOLLE ont souhaité voir perdurer ce type de rencontre.

Merci à toutes celles qui ont préparé le repas et les agapes : Odile, Gogot, Valérie et Jocelyne.

Règlement pêche 2017

RÈGLEMENT PÊCHE 2017


– Toute action de pêche vaut acceptation du présent règlement, et engage le pêcheur.
– Il est interdit de pêcher dans la réserve de pêche.

– Respectez l’axe médian de l’étang. Respecter les postes de pêche voisins.

– Respectez une largeur cohérente pour votre poste de pêche, maximum 10 M.

– L’emplacement de pêche ne pourra être réservé, même après amorçage.

– Il est interdit de pêcher à la cuiller, au leurre souple, mouche artificielle.

– Il est interdit d’appâter avec des engins téléguidés, et d’utiliser un échosondeur.

– Les graines doivent être cuites à coeur

– Il est interdit de remettre à l’eau, les silures et les poissons chats de toutes tailles.

– Tout poisson emporté devra être mort, et limité à 3, carpes ou brochets.

– Taille réglementaire : brochet : 60 cm
                                      sandre : 50cm
                                      black-bass : 30 cm

– Les carpes dont le poids dépasse 3 kg sont remises à l’eau immédiatement.

– Il est interdit de mettre à l’eau des poissons venant de l’extérieur.

– Les fils et autres résidus de pêche sont enlevés de votre coin pêche.
– Laissez votre coin de pêche propre. Utilisez les poubelles à votre disposition.
– Les barbecues sont à votre disposition et doivent être partagés.
– Les véhicules sont limités à 10 km/h et ne doivent pas gêner la circulation.
– Les plantations et les installations sont là pour votre agrément, veuillez les respecter.
– Les chiens doivent être tenus en laisse.
Des contrôles sont effectués quotidiennement par des personnes assermentées.
Le non-respect de ce règlement entraînera
une verbalisation forfaitaire de 150 € et l’exclusion du site.